Franco: un symbole, por Blas Piñar López

01 de marzo de 2022 por Redacción FNFF

Compartir en:

Blas Pilar López

Publicado en La Pensée Nationale, febrero-marzo 1.976

 

Franco n´a pas été seulement le Caudillo Triomphateur de la “Croisade” et du Renouveau National, l´artisan de la paix, l´épée la plus pure de l´Europe… Franco a été, et ce qui est plus important encore restera un symbole pour les Espagnols d´aujourd´hui et ceux de demain mais aussi pour tous les hommes qui, en quelque endroit du monde où ils se trouvent, continuent à croire au principe de la Nation en tant qu´unité de communauté et de destin dans l´universel.

La grande leçon de la vie et de la mort du Général Franco se trouve bien, en effet, dans son dévouement constant et incomparable envers la Patrie, c´est cette politique qui a inspiré toute son œuvre et toutes ses décisions. Son action a eu un retentissement universel et maintenant dans le monde entier des hommes pleurent sa disparition et d´autres s´en réjouissent.

Pour nous qui avons perçu depuis longtemps l´effritement du régime attaqué de l´extérieur par ceux qui ne lui pardonnèrent jamais sa victoire et sa pérennité, menacé à l´intérieur par une minorité de nantis, pour nous qui combattons depuis des années tout ce qui menace l’Espagne, Franco est avant tout le symbole de la Nation reconquise par elle-même.  Il a su nous montrer que le combat pour la paix sociale et civile, pour la dignité et le bonheur, pour la justice et l´unité nationale ne doit á aucun prix s´abandonner à la facilité et à la démagogie sous peine d´échouer et de compromettre un effort immense. Les sacrifices durs consentis ne doivent pas été pour rien ; aussi nous devons rester fidèles à tout ce que le Caudillo symbolisait et servir ses idéaux avec la même constance et la même loyauté.

L´ouvre des Grands Hommes ne s´éteint pas avec eux, les hommes passent, certes, mais ce qu´ils représentent et ce qui a inspiré leur action subsiste.

Pour que l´œuvre du général Franco s´éternisé. Les Espagnols d´aujourd´hui, qui, a notre exemple, n’ont pas été les inconditionnels du régime, ni les chiens de garde des privilèges en place mais qui avons tenté d´être des citoyens fidèles, nous sommes aujourd´hui plein de chagrin et nous n´hésitons pas à crier « Franco est Mort, Vive Franco ».

 

Blas Piñar est député aux Cortès et membre du Conseil National du Mouvement. Il est également le fondateur du mouvement nationaliste FUERZA NUEVA qui édite un hebdomadaire du même nom. Durant son Action politique, M, Blas Piñar a eu l´occasion de s´opposer à l´abandon des principes essentiels de la « Croisade », à la pression des technocrates, des gens de l´opus dei et des « libéraux ».

Compartir en: